A compter du 15 octobre 2021, les tests antigéniques et RT-PCR ne sont plus  systématiquement remboursés par l’assurance maladie, comme c’était le cas depuis le début de la crise sanitaire. Ensembles, faisons le point sur les nouvelles conditions de prise en charge.

tests-antigeniques-nouvelles-modalites
Tests réalisés en vue d’obtenir un pass sanitaire : fin du remboursement

A partir du 15 octobre, la réalisation d’un test sera désormais à la charge du patient. Les prix à régler seront identiques à ceux actuellement pris en charge par l’assurance maladie. Le tarif pour un test antigénique est de 25,01 € et de 30,01 € le dimanche pour les pharmacies ouvertes ce jour-là. Pour les tests RT-PCR, réalisés par les laboratoires de biologie médicale, le tarif de référence est de 43,89 €.

Public éligible au remboursement

Les personnes suivantes continueront à bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie :

  • celles ayant un schéma vaccinal complet (ou une contre-indication à la vaccination)
  • les mineurs
  • les personnes identifiées par le « contact-tracing » fait par l’assurance maladie
  • celles concernées par des campagnes de dépistage collectif (ARS, établissements scolaires…)
  • les personnes symptomatiques avec une prescription médicale
  • ou encore celles ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois.

Notez que ces personnes devront obligatoirement présenter l’une des preuves suivantes :

  • un certificat de vaccination, de contre-indication vaccinale ou de rétablissement, sous forme de « QR code » (papier ou numérique)
  • une pièce d’identité pour les mineurs
  • un justificatif de contact à risque (mail ou SMS) envoyé par l’Assurance maladie pour une prise en charge au 1er et au 7e jour
  • une prescription médicale valable 48 heures et non renouvelable.
Cas des autotests

A partir du 15 octobre, les autotests ne sont plus pris en charge et ne font plus l’objet d’une preuve au pass sanitaire.

En résumé
tests-antigeniques-recapitulatif-prise-en-charge