Démarrage le 29 mars

Le décret n° 2021-248 paru au journal officiel le 5 mars 2021 autorise les pharmaciens d’officine à prescrire et à pratiquer la vaccination avec le vaccin AstraZeneca contre la Covid-19.

vaccin-covid19-astrazeneca-pharmacie-villelongue-salanque
Qui sont les patients concernés par la vaccination en officine ?

Seuls les docteurs en pharmacie ont l’autorisation de pratiquer la vaccination sur les patients ciblés par les recommandation de la Haute Autorité de Santé.

Dans un premier, il s’agit des patients :

  • âgés de plus de 70 ans ;
  • de 55 à 69 ans inclus, souffrant de comorbidité(s) et/ou d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 ;
  • et les professionnels : de santé, d’un établissement de santé, d’un établissement ou service médico-social intervenant auprès de personnes vulnérables, les salariés de particulier employeur intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers de 55 ans et plus.

Par la suite, lorsque le nombre de doses sera en quantité suffisante, les personnes sans comorbidité pourront à leur tour se faire vacciner mi-avril.

Patients non éligibles à la vaccination en officine
  • femmes enceintes ;
  • trouble de l’hémostase SAUF les personnes sous traitement anti-coagulant, qui ne sont pas concernées par cette restriction ;
  • antécédents de réaction anaphylactique à un des composants du vaccin ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection.
Prise de rendez-vous

Afin de satisfaire aux exigences de qualité et de sécurité, nous pratiquons la vaccination contre la Covid-19 sur rendez-vous. Nous déterminerons ensemble le créneau qui convient le mieux à chacun.

Vous devez pouvoir consacrer une vingtaine de minutes de votre temps lors de votre venue. En effet, il y aura diverses étapes à respecter, dont une quinzaine de minutes uniquement pour votre surveillance post-vaccinale.

En pratique, lors de votre venue

La vaccination repose sur deux piliers :

-d’une part le respect des dispositions générales du code de la santé publique concernant l’information des usagers et l’expression de leur consentement

-et d’autre part l’estimation au cas par cas des bénéfices et des risques pour le patient.

Pour cela, avant de réaliser l’injection du vaccin, il est indispensable de suivre toute une procédure.

Consultation pré-vaccinale

Comme pour toute vaccination, une consultation pré-vaccinale est obligatoire pour la prescription et l’administration du vaccin.

Ainsi, l’objectif de la consultation pré-vaccinale est :

  • d’identifier l’absence de contre-indication à la vaccination ;
  • de déterminer le rapport bénéfice/risque de la vaccination pour le patient ;
  • et d’apporter toutes les informations nécessaires (indications, contre-indications, effets secondaires connus, bénéfice/risque) afin que la personne puisse exprimer son choix de se faire vacciner ou non.

Nous rechercherons à travers une série de questions :

  • les antécédents d’allergie ;
  • les épisodes infectieux en cours ;
  • une infection par la Covid-19 avec des symptômes et datant de moins de 3 mois ;
  • la date de vaccination antigrippale (celle-ci doit avoir eu lieu au moins 3 semaines avant la vaccination contre la Covid-19).

Sachez par ailleurs que la consultation pré-vaccinale fera l’objet d’une traçabilité.

Recueil du consentement

A l’issu de la consultation pré-vaccinale, vient le moment du recueil du consentement du patient. C’est un acte fondamental où vous nous donnez votre accord afin que nous puissions vous injecter le vaccin.

L’injection

L’injection a lieu dans un espace de confidentialité possédant un équipement adapté pour procéder à l’injection dans de bonnes conditions de confort (siège et table) et de sécurité (point d’eau ou solutions hydro-alcooliques à disposition).

Le vaccin administré et la réalisation de l’acte seront enregistrés à des fins de traçabilité.

L’injection est uniquement intramusculaire et a lieu de préférence dans le muscle deltoïde du bras supérieur.

Surveillance post-vaccinale

Une fois l’injection réalisée, nous vous gardons sous surveillance une quinzaine de minutes.

En effet, la réalisation d’un vaccin peut entraîner une réaction allergique de type anaphylaxie. Il s’agit d’une
complication exceptionnelle de la vaccination, estimée à moins de 1 cas sur 100.000 doses. Mais elle peut concerner tous les patients et tous les vaccins. Si une telle réaction se produit, nous devons réagir au plus vite en appelant le 15 et en pratiquant une injection d’adrénaline.

Rendez-vous pour la deuxième injection

Pour être efficace, la vaccination contre la Covid-19 s’effectue à travers deux injections. Une seconde dose doit être effectivement administrée entre 9 et 12 semaines après la première selon l’avis rendu par la HAS.

Le vaccin d’AstraZeneca

Le vaccin du laboratoire anglais AstraZeneca est constitué
d’un adénovirus modifié génétiquement, pour induire une immunité contre la Covid-19. C’est un vaccin à vecteur viral vivant mais non réplicatif.

Présenté sous la forme d’une solution pour injection en flacon multidose, il se conserve 6 mois au réfrigérateur entre 2 et 8°C.

Après ouverture, le vaccin reste stable 48 heures s’il est conservé dans un réfrigérateur contre 6 heures à
température ambiante.

Liens utiles

Autorisation pour les pharmaciens à vacciner : http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Les-actualites/Les-pharmaciens-d-officine-autorises-a-prescrire-et-a-administrer-les-vaccins-contre-la-Covid-19

Décret d’autorisation : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043216584

Informations sur le vaccin Astrazeneca : https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/650-covid-19-vaccine-astrazeneca